Interim Management

Inke, interim manager, et le SheDecides movement


Les interim managers sont souvent des professionnels ayant de nombreuses années d'expérience en management dans divers secteurs, qui, à un moment donné, font le passage de cadre/gestionnaire à celle d'indépendant. Ils recherchent plus de liberté, d'indépendance, de variété et la possibilité de partager leur expérience avec les autres.

Pouvoir passer rapidement d'une mission à l'autre, faire face à l'incertitude d'être un freelance, être immédiatement opérationnel, ressentir la culture d'une entreprise et être très flexible ne sont que quelques-unes des exigences nécessaires pour un interim manager réussi.

Les interim managers doivent parfois faire face à des préjugés.

Ils passeraient d'un projet à l'autre, pratiqueraient des tarifs élevés et seraient très peu engagés socialement.

C'est dommage, car chez AUSY, nos interim managers nous prouvent le contraire tous les jours ! Ils profitent même souvent de l'expérience acquise pour soutenir des projets sociaux en dehors de leur travail. Ces prochains mois, nous vous présenterons Inke, Pierre et Marc. 

First up : Inke, interim manager chez AUSY et conseillère pour le SheDecides movement

Qui est Inke ?

Depuis plus de 25 ans, Inke a occupé différents postes de managers internationaux dans de grandes entreprises : ventes, stratégie, transformation … Il y a 7 ans, elle a décidé de devenir indépendante et a découvert AUSY en 2017

Pourquoi s'est-elle lancée comme indépendante ? Entre ses missions, elle peut ainsi aussi consacrer du temps à des projets qui lui tiennent à cœur, comme l'art. 

Inke : “J'ai déjà plus de 25 ans de carrière. Il est maintenant temps de me concentrer sur des choses importantes à mes yeux, à côté de mon travail. J'ai donc choisi volontairement de ne pas toujours travailler à temps plein. J'essaie d'utiliser le temps libre entre mes missions pour m'engager dans des projets sociaux, dont SheDecides.”

SheDecides

SheDecides a été créé lorsque Trump a réintroduit le global gag rule en 2017”, nous explique Inke. “A ce moment, le gouvernement américain a gelé beaucoup de fonds destinés aux ONG qui permettent notamment l'accès au planning familial, à la contraception, à l'éducation sexuelle … Cela a des répercussions sur les femmes des pays en voie de développement, qui n'avaient déjà pas facilement accès à ces services au départ.”

Inke poursuit : “Lilianne Ploumen et Alexander de Croo ont créé SheDecides en réaction contre le global gag rule. Il s'agit d'un mouvement international composé de différentes personnes (que nous appelons champions et friends) et organisations. Les champions mènent chacun le mouvement dans leur propre pays.”

L'objectif immédiat de SheDecides était clair : collecter de l'argent pour remettre à disposition tous ces fonds supprimés. Mais maintenant, le mouvement espère aller encore plus loin. Il collabore avec des organisations locales pour lutter en faveur des droits des femmes en général. Il réclame que les femmes puissent décider de leur corps, leur vie et leur avenir.

A group of women from the SheDecides movement

Expérience pour encadrer un guiding group

Que fait exactement Inke ? Grâce à son expérience de transformation manager, elle encadre le guiding group. Elle met sur pied des stratégies en vue d'améliorer la collaboration et d'accroître l'efficacité. Elle examine également les meilleures pratiques nécessaires pour faire appel au guiding group et aux young champions aussi efficacement que possible.

Inke : “L'expérience acquise au cours de ma carrière d'interim manager m'est ici bien utile. J'ai souvent dû proposer un encadrement adéquat à des équipes très diverses. Je me base sur ce bagage pour assurer la cohérence et la cohésion au sein du guiding group.”

Pour Inke, la distance constitue un grand défi dans le cadre de ce projet : “Nos membres sont dispersés dans le monde entier. Nous ne nous rencontrons donc pas très souvent en face à face, et maintenant encore moins à cause du Covid-19. Les lignes directrices doivent dès lors être claires.”

Donner en retour à la société

“J'aime beaucoup mettre à profit les connaissances et expériences acquises sur le lieu de travail pour un si beau projet”, déclare Inke.

“J'ai suivi une bonne formation. J'ai toujours connu une prospérité économique suffisante pour me développer pleinement en tant que femme. J'ai eu la chance de réaliser mes rêves. Lorsque vous bénéficiez d'une telle position privilégiée, je pense que vous pouvez certainement donner quelque chose en retour à des personnes qui ont certes le même potentiel que vous, mais qui ne peuvent pas réaliser leurs rêves, car elles sont nées ailleurs et ont moins de chance que vous. Je veux essayer de rétablir progressivement l'équilibre.”

Les expériences d'Inke vous impressionnent ? Vous voulez découvrir les parcours de Pierre et Marc ? Surveillez notre site !

Lire plus

Pierre Hugé reading to children
La charité = faire un don d'argent ? Pierre fait autrement !
#interimmanagement
Portrait picture of Marc Van De Gucht
Marc et le Fonds GavoorGeluk
#interimmanagement #GavoorGeluk
Road with yellow sign
Comment un interim manager remet une entreprise sur les rails
#interimmanagement